Serpents.be le site de Miwill. Lampropeltis, elaphes, thamnophis et cameleons, tout pour la maintenance, la reproduction et l'achat de ces reptiles
www.serpents.be by  Miwill.gif - 51589 Bytes
Contenu du site

 Accueil
 Conditions de vente
 Forum
 Petites annonces
 Génétique
 Liens
 Bourses
 Téléchargements
 

Les serpents

 Matériel
 Maintenance
 Nourrissage
 Reproduction
 

Les espèces

 Lampropeltis
 Elaphe (Pantherophis)
 Thamnophis
 

La boutique

 Animaux disponibles
 Adultes à vendre
 D'autres élevages
 Nourriture
 

Informations en bref

 Mises à jour
 Questions fréquentes
 Plan du site
Autre site Miwill:
Caméléons

 Me contacter:
  Miwill@serpents.be
 

Maintenance des serpents: sommaire

Introduction
1. Terrarium et environnement
2. Plusieurs serpents dans un seul terra?
3. Manipulation et problèmes d'aggrésivités
 
Maintenance des serpents

2. Plusieurs serpents dans un seul terra?

Pour certaines espèces de serpents la réponses est évidente: en aucun cas il ne faut maintenir des Lampropeltis enssemble. Ces animaux ont une base alimentaire constituée de rongeurs mais ils sont aussi ophiophages, c'est à dire qu'ils mangent des serpents. Ils ne tolèrent leurs congénères qu'en période de reproduction et pour seulement quelques dizaines d'heures. Concernant les autres espèces proposées sur ce site, le risque de canibalisme n'existe pas vraiment.

canibalisme ophiphage.jpg - 33575 Bytes canibalisme ophiphage 02.jpg - 39258 Bytes canibalisme ophiphage 01.jpg - 39258 Bytes

On peut donc considérer que des serpents peuvent êtres maintenus enssemble dans le même terrarium. Mais attention, si cela est possible les inconvénients sont multiples et les conséquences très importantes:

colonie serpents.jpg - 114477 Bytes groupe serpents.jpg - 45802 Bytes

* Un terrarium classique pour un serpent adulte de 150cm fait en moyenne 100cm de large pour 50cm de profondeur. Si l'on souhaite faire cohabiter plusieurs animaux il faudra adpter la taille du terrarium. Considérons que pour chaque serpent adulte de 150cm supplémentaire il faudra rajouter la moitié de sa taille en centimètres (150/2= 75cm) de côté au terrarium. On aurais donc par exemple besoin d'un terrarium de 150cm sur 75cm. Cela devient déjà beaucoups plus difficile à placer et à déplacer, à trouver dans le commerce, à chauffer... et on ne parle ici que DEUX spécimens qui cohabitent!

* A chaque fois que des êtres vivants cohabitent il y a une hiérarchie qui se crée. Malheure au plus faible qui aura tendance à fuir, se cacher, refuser de se nourrir, parfois subir les violences gratuites du dominant,... Le stresse engendrer par la présence d'un "plus fort" à chaque seconde d'une vie finira par avoir raison de la santé d'un de votre animal.

* Il faut nourrir chaque cohabitant séparément ou surveiller chaque repas jusqu'à la fin pour éviter les batailles. Lorsqu'un serpent à faim et qu'il a senti l'odeur d'une proie, il devient incontrôlable. Il n'est pas rare de voir deux animaux se disputer le même morceau. Chacun saisit un côté de la souris et commence à l'avaler. Arriver au contacte de la bouche de l'autre serpent ils n'arrivent plus à recracher la proie et l'un des deux serpent se fait manger par l'autre. Celui qui en train de manger son congénaire ne le remarque généralement pas, au contraire, il est d'autant plus exciter par les mouvements de son repas! Parfois le résultat n'est pas la perte d'un serpent mais bien des deux. Celui qui à mangé l'autre n'arrive parfois pas à recracher et il fini par s'étouffer.

canibalism erreur.jpg - 35534 Bytes

* Chaque animal doit se nourrir régulièrement et en quantité suffisante. Si ce n'est pas le cas, cela traduit souvent un problème de santé qu'il est encore temps de guerrir. Dans le cas d'une cohabitation, il n'est pas toujours évident de vérifier qui à manger quoi! D'ailleur, le dominant à souvent vite fait de se goinfrer et les restes sont pour le plus faible qui ne mangera pas à sa faim. Une fois de plus, ce sont les deux animaux qui en subiront les conséquences. Le surnourrissage produit des individus trop gras ce qui réduit l'espérence de vie et la fécondité. Le manque de nourriture réduit aussi l'espérence de vie et produit des animaux fragiles qui, de plus, ne pourront pas hiberner et ainsi ne pas être non plus dans de bonnes conditions pour se reproduire.

* L'animal le plus fragile résitera moins bien aux maladies. Dès qu'il en développera une, les microbes seront tellement en position de force qu'ils pourront infecter les autres serpents même les plus résitants.

* Des animaux de tailles très différentes peuvent se blésser l'un l'autre. Par exemple, une grosse femelle Thamnophis qui vient "d'accoucher" de petits directement vivants et autonomes devra être écartée de ses jeunes. Elle pourrait les écraser sans s'en rendre compte et même les confondre avec des vers de terre qu'elle adore manger!

mère et serpentaux.jpg - 54802 Bytes

Certe, dans la nature certains serpents se cotoient très régulièrement mais pas 24/24 heures. Au moment des repas, entre autre, ils évitent signeusement d'attirer la concurence sur la même proie. Pendant l'hibernation, certaines espèces comme les Thamnophis se rassemblent par miliers dans des grottes pendant plusieurs mois. Cependant, à ce moment là ils sont en létargie et ne se nourrissent plus, c'est à peine si ils se déplacent un peu.

thamnophis groupe.jpg

La maintenance perpétuelle en couple ou en petit groupe n'est vraiment pas conseillée. On s'apperçoit qu'elle présente d'importants inconvénients qui nuisent à tous les individus et pas seulement aux plus faibles.

Si l'on fait le point sur les avantages que propose la cohabitation, on en arrive à une conclusion très simple: le gain se situe au niveau du temps consacré aux animaux (un seul terra à entretenir) et au coût des installations (un seul terra à acheter, un seul cordon chauffant...). Un éleveur ne peut être conciencieux que si il possède suffisament de moyens et de temps à consacrer à ses animaux. Le cas échéant, il serait bien plus sage d'acquérir un seul animal et de songer à en s'en offrir d'autres un peu plus tard, lorsque la conjoncture sera un peu plus favorable.

100% Copyright© by Miwill since 2005