Serpents.be le site de Miwill. Lampropeltis, elaphes, thamnophis et cameleons, tout pour la maintenance, la reproduction et l'achat de ces reptiles
www.serpents.be by  Miwill.gif - 51589 Bytes
Contenu du site

 Accueil
 Conditions de vente
 Forum
 Petites annonces
 Génétique
 Liens
 Bourses
 Téléchargements
 

Les serpents

 Matériel
 Maintenance
 Nourrissage
 Reproduction
 

Les espèces

 Lampropeltis
 Elaphe (Pantherophis)
 Thamnophis
 

La boutique

 Animaux disponibles
 Adultes à vendre
 D'autres élevages
 Nourriture
 

Informations en bref

 Mises à jour
 Questions fréquentes
 Plan du site
Autre site Miwill:
Caméléons

 Me contacter:
  Miwill@serpents.be
 

Génétique

1. Introduction à la génétique
2. La transmition des caractères génétiques
3. La transmition de plusieurs caractères simultanément
 
1. Introduction à la génétique

Les lois de la génétique ont été établies par Mendel. Si aujourd'hui le modèle à un peu évolué, la théorie de Mendel reste toujours d'actualité et permet d'expliquer les bases de la génétique de façon très simple est très compréhensible. Ceci s'applique aussi bien aux humains qu'aux serpents et qu'à la pluspart des autres êtres vivants.

Chaque cellule est essentiellement constituée d'une membrane, d'un corps et d'un noyau. Le noyau renferme le matériel génétique, qui a l'allure d'une pelote de longs filaments appelés chromosomes. La quantité de chromosomes dans une cellule varie selon chaque espèce vivante. L'être humain, par exemple, en possède 46, le chat 38 et le chou-fleur 18.

Le matériel génétique est appelé ADN. L'ADN humain se divise en 25000 segments environ. Ces segments sont appelés gènes et ce sont eux qui détermineront l'apparence d'un être humain, s'il a les yeux verts ou bruns et s'il a le nez épaté ou aquilin. Les gènes sont les plans nécessaires à la construction des protéines. Les protéines sont donc produites à partir des gènes. Chaque protéine remplit une fonction précise dans le corps: couleur de la peau, des cheveux, constitution des organes, du squelette...

Chaque cellule du corps d'un être humain contient la même information génétique dans son noyau, c'est-à-dire qu'on y trouve les mêmes 46 chromosomes ou 25'000 gènes. Il semblerait logique que toutes les cellules devraient avoir la même apparence et la même fonction. Pourquoi cela n'est-il pas le cas? Parce que ce ne sont pas les mêmes gènes qui sont actifs dans les différentes cellules. Autrement dit, le gène de l'insuline, par exemple, n'est activé que dans certaines cellules du pancréas puisque l'insuline y est produite.

Quand nous disions que l'être humain possède le même matériel génétique dans chacune de ses cellules, c'était manquer de précision. Il existe une exception: les cellules reproductrices, c'est à dire les ovules chez la femme et les spermatozoïdes chez l'homme, qui contiennent exactement la moitié du matériel génétique par rapport aux autres cellules. Concrètement, cela signifie qu'une cellule reproductrice contient 23 chromosomes alors que dans toutes les autres cellules du corps, les chromosomes sont au nombre de 46: une moitié provient du spermatozoïde du père, l'autre de l'ovule de la mère. C'est pour cette raison que les enfants ressemblent à leurs deux parents.

Chacun des chromosomes est donc composé de deux demi-chromosomes identiques (chromatides soeurs). A ce niveau-ci, il devient facile de comprendre l'hérédité de certains caractères.

100% Copyright© by Miwill since 2005